Expérimenter un état modifié de conscience (EMC)

12 février 2018


Quand nous parlons d’un état modifié de conscience nous devrions plutôt parler de conscience point, car la conscience dite modifiée, c’est ce que vit la grande majorité d’entre nous dans notre quotidien.

Sans en être conscient, l’être humain vit cette conscience modifiée et contrôlée en pensant que leur niveau de conscience est « normal » dans une certaine mesure, ce qui selon moi, est tout à fait l’opposé. Dans l’espace d’une vie que nous vivons ici sur terre, cette dite normalité que nous faisons nôtre est en fait une illusion de notre réelle conscience, nous qualifions « état modifié de conscience » alors que ce qui est modifié en réalité, c’est notre conscience à son état naturel, un paradoxe incroyable !

Mais si nous parlons d’état modifié de conscience dans le sens, d’un état différent de ce que nous vivons normalement, alors là, oui le terme est exact. Tout est question d’où l’on se place pour observer, alors j’utiliserais dans cet article « état modifié de conscience » pour démontrer un état différent de ce qu’une partie de notre conscience vit généralement dans son quotidien.

Qu’est-ce qu’un état modifié de conscience ?

Comme je le disais précédemment, c'est un état différent de ce que nous pouvons vivre normalement dans notre quotidien à différents niveaux. Être dans la lune est un état modifié de conscience à un niveau peu élevé alors que d'être en transe est un autre niveau plus élevé. À ce niveau, cet état nous permet d’être en contact, en résonance avec une partie de nous que la majorité d’entre nous connaissons peu ou ne nous rappelle pas pour être plus exact ou simplement n'avons pas expérimenté dans notre vie présente sauf en bas âge.

Par exemple nous pourrions dire qu'un bébé en bas âge exprime cet état. Pourquoi croyez-vous que nous les trouvons si mignons ! N’incarnent-ils pas cette innocence, cette pureté d’âme et cette conscience lumineuse ? Qui selon vous ont la conscience étant la plus modifiée, eux ou nous ?

C’est un état qui nous permet d’être en contact avec d’autres niveaux de notre être que ce soit l’inconscient, notre conscience supérieure, notre âme et l’esprit dans une certaine mesure. En fait, nous étiquetons ces niveaux pour permettre à notre intellect de comprendre, mais en réalité nous pourrions simplement dire l’ensemble de notre être, moi j’aime utiliser le mot inconscient car il reflète bien ce qui n’est en conscience dans notre réalité quotidienne.

Un état « modifié de conscience » se reflète dans notre corps par des signes physiques que nous pouvons observer selon évidemment le degré de modification de cet état. Des signes tels que la modification des pupilles de nos yeux, relaxation au niveau musculaire, émotions plus accrues, sensation de chaleur dans certaines parties du corps, sensation de fourmillement, etc…

À l’intérieur de nous cet état modifié de conscience nous permet d’observer un apaisement mental de ces activités, notre côté plus rationnel fait place à un état plus créatif (cerveau gauche & droit), imaginatif nous permettant d’accéder plus facilement à des sensations différentes de ce que ressentons généralement dans notre quotidien, le sentiment de paix par exemple.

Faisons un peu de mathématique… eh oui !

Dans cet état modifié de conscience, les différents niveaux inconscients de notre être, qui gère 90% de nos comportements, nos mécaniques et de nos agissements quotidiens et qui se reflète également dans la personnalité que nous avons adoptée dans notre vie, sont plus facilement « modifiable » car notre conscience (le 10% qui reste) est amené à concentrer son attention, son focus, pour le temps de cette expérience, sur d’autres aspects ou niveau de ce que nous sommes.

Ce 10% de conscience se fusionne à différents degrés et pour chacun de nous de façon différente en entrant en résonance avec le reste de notre être. Plus nous sommes conscients de ce que nous sommes ou en résonance avec le 90% inconscient, plus ce pourcentage de 10% conscient augmente et notre niveau d’inconscience diminue, c’est mathématique !

C’est lors de ces attentions précises, quand ce focus s’effectue que nous pouvons modifier ou ajouter de nouvelles mécaniques ou ancrages énergétiques afin d’amener des changements dans notre vie car nous sommes en résonances avec une plus grande partie de nous-mêmes.

La science nous dit que nous utilisons 10% de notre cerveau. En fait pour moi, nous utilisons que 10% de notre conscience qui elle, quand elle augmente, se répercute dans notre cerveau en faisant automatiquement augmenter nos activités cérébrales. Pourquoi croyez-vous de l’être humain utilise que 10% de son cerveau si ce n’est pas simplement son niveau de conscience ? Pour moi, le cerveau se développe quand la conscience se développe.

D’ailleurs des tests scientifiques démontrent l’activité de notre cerveau en état méditatif ou hypnotique ou simplement dans « un état modifié de conscience ». Il est également démontré scientifiquement que si nous portons notre attention (10%) de notre conscience, par exemple, sur le bout de notre doigt, nous augmentons automatiquement le débit sanguin dans cette partie précise, ce qui prouve hors de tout doute que quand nous focalisons notre conscience sur un élément précis, celui-ci réagit. Donc, malgré ce faible niveau de conscience que nous avons, nous réussissons à agir directement sur la matière ainsi que sur nos autres corps subtils dont souvent nous n’avons pas conscience et qui sont tous connectés.

En résumé, ces parties de nous que nous connaissons moins augmente en consciente quand nous focalisont notre attention sur elles, même si nous ne sommes pas en mesure de tout comprendre l’ensemble de ceux-ci.

Quelles sont les méthodes connues pour vivre ces états modifiés de conscience ?

Les outils puissants qu’ont développés ou découverts l’être humain pour accéder à ces EMC au fil des derniers millénaires, sont principalement: la méditation, l’hypnose, certaines drogues hallucinogènes qui agissent dans des parties spécifiques de notre cerveau, les drogues populaires, la boisson. Mais d'autres techniques plus quotidiennes nous permettent également de modifier notre état, comme par exemple une marche dans la nature, conduire notre voiture en état relaxe, peindre une toile etc., en fait, toutes activités que nous aimons nous amène ces EMC à différents degrés et pour chacun, mais je veux développer sur la méditation et l’hypnose car c’est ce que moi j’aime et expérimente et que je trouve les plus puissants.

Différence entre méditation et hypnose

Pour beaucoup de praticiens en hypnose la méditation n'a rien à voir avec l'hypnose. Ils ont appris ce fait dans leur formation qui elle enseigne ces types informations dus au manque de preuves scientifiques quand il est question de l'âme ou de conscience supérieure. Généralement les praticiens en hypnose vont travailler dans des niveaux inconscients que moi je nomme « corps de souffrance ». Des mécaniques développées par notre inconscient qui sont la somme d'expériences dans notre vie présente.

Par exemple dans certain comportement inconscient ils vont vous dire, avec raison, que votre partie inconsciente raisonne comme un enfant de 6 ans, mais d’un autre côté, ils vont également vous amener comme réflexion que ce même inconscient gère tous les fluides qui habitent votre corps et régularise les battements de votre cœur, votre respiration ou l’ensemble des cellules de celui-ci. Là, on ne parle plus d’un raisonnement d’un enfant de 6 ans, vous êtes d’accord ?

Par leurs techniques d'hypnose, ils seront en mesure de modifier votre état de consciente juste suffisamment pour tenter de modifier certains des comportements. Ce niveau d'état de conscience modifiée permet à leurs besoins thérapeutiques d'être suffisant pour y apporter les changements souhaités par le client. Exemple, arrêter de fumer.

D’un autre côté, les gens qui pratiquent la méditation sont souvent des personnes dites « spirituelles » elles cherchent et tentent de développer ce côté spirituel de la chose, car pour elles, c’est cette spiritualité qui donne sens à leur vie et ils ont raison d’agir ainsi car ce besoin en eux est plus prononcé qu’une personne qui se contente de vivre les choses humaines dites « normales » et qui les conviennent dans leurs quotidiens, ils ont ce besoin plus prononcé d'expérimenter des états modifiés de conscience dans leur quotidien.

Les méditants cherchent dans cette spiritualité, ces états qui leurs procures des sentiments tels que ; la paix, l'amour, le calme et le bien-être dans son ensemble. Pour plusieurs raisons individuelles, ils sont poussés par une « force intérieure » les poussant à accéder à cet état de conscience modifiée importante pour eux et assouvissant un besoin inné en eux. Au-delà de la recherche de ces sentiments, certaines personnes recherchent davantage et cette même force souvent les poussent également à découvrir qui ils sont dans la globalité de leurs êtres.

En résumé, autant l'hypnose que la méditation peut nous amener cet état modifié de conscience à différents niveaux. Mais peu importe le niveau, un état modifié de conscience est un état modifié de conscience et il est bien plus souvent expérimenté que la majorité des gens peuvent le percevoir, c'est souvent les niveaux de ces états qui sont peut-être mal interprétés.

L'état modifié de conscience par la méditation.

Si quelqu'un me demande de résumé ce qu'est la méditation, je réponds ceci. « La méditation est un outil te permettant de modifier ton état de conscience afin de te permettre d'expérimenter des sentiments dont ton attention est importante pour qu'ils se manifestent. C'est également un outil qui peut te mettre en résonance avec l'être que tu es à des fréquences plus élevées. »

Il y a plusieurs types de méditation mais je parlerais que de trois que je trouve importante, d'’ailleurs les différents types de méditation ont ce même but d'amener cette modification d'état de conscience. Il faut bien s’entendre qu’en parlant de type de méditation nous étiquetons ceux-ci en les classant comme notre mental aime le faire, car au fond des choses, la méditation ne devrait pas être quelque chose que l’on fait mais un état d’être naturelle que l’on fait ressurgir, un état naturel en nous-mêmes, un état d’harmonie que nous savons possible, un état de bien-être que nous avons perdu à quelque part.

Tout comme l'hypnose le fait souvent, la méditation déclenche souvent cet état modifié de conscience par notre focus sur notre respiration, c'est comme si en effectuant cette action le mental ralentissait automatiquement et que le calme, la détente se mettait en place par magie dans notre être. Dans toutes les techniques de méditation qui peuvent exister, la respiration est une clef importante pour atteindre cet état de conscience modifiée.

La méditation de visualisation que nous pratiquons en groupe sur ce site ou qui peut se pratiquer individuellement, permet d’introduire dans notre être, de nouvel ancrage qui tôt ou tard remplacera l’ancrage à éliminer ou à remplacer que ce soit au niveau individuel ou collectif. Visualiser des éléments « X » qui nous permettent de ressentir un sentiment correspondant à ce changement à une grande puissance. J’insiste vraiment sur le sentiment car il est la clef aux changements.

Visualiser en image mentale certains éléments à une influence certes, mais cette influence est vraiment plus puissante quand le sentiment est présent. La visualisation sans ce sentiment, est comme une pensée positive qui n’est pas à négliger pour autant, mais son impact est moins puissant. Ressentir permet à l’information de s’incruster plus efficacement dans chacune de nos cellules de notre corps mais également d’avoir un impact significatif dans notre être en général, c'est-à-dire dans nos corps subtils. Vous savez par exemple la différence entre une peur que vous pouvez analyser et une peur que vous ressentez, une peur que vous analyser ne vous fera pas battre votre coeur plus rapidement, c'est la même chose quand il est question de visualisation positive.

Au-delà de toutes les techniques qui peut exister sous toutes les formes de méditations, un seul point est important à mon avis… notre sentiment, car seulement lui a ce pouvoir de manifester et d’atteindre les objectifs fixés, ce que nous voulons voir se manifester dans notre réalité. Delà la phrase célèbre qui dit « Croyez que vous l’avez déjà et vous le verrez se manifester sous vos yeux ». Croire, c'est manifester un sentiment que la croyance soit réelle ou non, le sentiment lui est réel peu importe votre croyance.

Les autres techniques que vous utilisez comme par exemple, s’assoir en lotus, faire tel ou tel mouvement, ne sont à mon avis, que des accessoires qui peuvent amplifier votre croyance et votre sentiment profond si vous y croyez. Votre focus doit être avant tout sur le sentiment, et c’est cela qui doit se développer car c’est lui qui a le pouvoir de manifestation. Le déclenchement de ces sentiments en nous est malheureusement ou heureusement propre à chaque individu et c’est pourquoi que chacun doit trouver en lui-même ce qui déclenche ses sentiments, ce qui le fait vibrer autrement dit.

Qu’est-ce qui vous fait vibrer ? Qu’est-ce qui déclenche en vous les sentiments recherchés ?
Quand une personne me demande par exemple, si les pierres peuvent nous aider à harmoniser notre énergie, je réponds toujours : « est-ce que tu y crois ? » Si la personne me répond oui, alors ma réponse sera oui. Si la personne me répond je ne sais pas, alors je lui répondrais je n’en sais rien. Est-ce qu’une pierre peut faire ressortir ce sentiment en vous ? Une pierre, un dieu, une déesse, un vortex, un endroit tellurique précis, un dollar, un hippopotame, une position assise en lotus. Qu’est-ce qui déclenche le sentiment en vous. Par exemple, le sentiment d’être en confiance ou le sentiment d’être un être exceptionnel ou le sentiment d’abondance ? Là où est ton sentiment, là sera ta manifestation.

Ce genre de méditation, lorsqu’elle est pratiquée en groupe, permet à ce que l’on appelle des « égrégores énergétique » à se mettre en place, de prendre de l’expansion pour influencer, les mécaniques et les ancrages collectifs si telle est notre intention au même titre que les ancrages personnels.

La méditation profonde quant à elle permet de faire ce contact avec notre être supérieur, notre âme et permet à notre conscience humaine de faire ce pont et de fusionner selon notre degré d’ouverture avec notre conscience supérieure ainsi qu’à l’esprit qui l’anime. Il n’est plus question de visualiser quoi que ce soit à ce niveau, mais simplement ressentir l’Être. Notre état modifié de conscience deviens plus prononcé, plus profond et l'apport de notre partie mental est beaucoup moins utilisé, presque inexistante à un certain point.

Plus ce contact est profond en conscience, plus notre « conscience humaine » acquiert les attributs de notre âme et de l’esprit, c’est la fusion, l’unité qui se manifeste dans notre conscience dite physique et devenons un être plus éveillé car notre degré de conscience augmente et nous permet de voir les choses au-delà des voiles de l’illusion qui façonnent notre monde terrestre.

Notre vie quotidienne devient alors ce que les certains gens tentent de mettre en pratique par la méditation de pleine conscience au lieu d’être naturellement ce qu’ils deviennent ou sont devenus avec l’aide de la méditation.

À ce niveau ce n’est plus une pratique dite « méditatives » que nous faisons mais un état d’être que nous expérimentons et que nous sommes dans notre quotidien et à ce niveau, si nous avons encore l’impression de « faire une méditation » c’est qu’encore une dissociation illusoire est présente en nous (faire – être) et ne fait pas encore place à l’expression naturelle de notre être et de son unité. En résumé, la pleine conscience n’est pas quelque chose que nous faisons (mental), c’est quelque chose que nous sommes ou devenons (être).

L'état modifié de conscience par l’hypnose.

Ce que je constate, c’est que La majorité des hypnothérapeutes travaille sur la partie inconsciente des individus au niveau du « corps de souffrance ». C’est-à-dire, notre partie inconsciente qui raisonne comme un enfant de 6 ans, cette partie qui crée des associations souvent malsaines à notre insu et qui se répercute dans notre corps physique et dans nos comportements quotidiens.

À titre d’exemple, j’ai souffert pendant une période de ma vie de migraines ophtalmiques et pratiquement à chaque fois où j’avais ce type de migraine, j’appliquais un onguent chinois sur mes temples en plus des médicaments que je prenais. Aujourd’hui, je ne souffre plus ces migraines, mais à chaque occasion que je peux sentir cette odeur particulière d’onguent, un mal de tête se met en branle automatiquement. Ma partie inconsciente a associé cette odeur à « mal de tête ». C’est ce que j’appelle les mécaniques du corps de souffrance. L'état modifié de conscience obtenue par l'entremise de l’hypnose, permet d’aller modifier cette mécanique afin d’enrayer son mécanisme.

Si j’irais consulter un médecin traditionnel pour ces maux de tête, il ne pourrait trouver la cause, car c’est une mécanique inconsciente. La douleur est créée directement par l’inconscient et se répercute dans le corps physique, tout test, tout scan ou résonance magnétique face à ce problème ne donnerait aucun résultat, et votre médecin n’aurait pas d’autre choix que de dire qu’il ne connaît pas les causes de ces maux de tête, car c’est ce que plusieurs nomment également « effet placebo » qui crée cette douleur, une douleur associative. Combien de douleur que nous vivons individuellement adopte ce processus ?

L’hypnose permet d’aller modifier dans l’inconscient certains rouages de ces ancrages qui nous pourrissent la vie tout comme la méditation peut le faire, par contre, l’état modifié de conscience guider par un praticien, permettra de mettre en lumière beaucoup plus facilement et rapidement, pour la majorité des personnes, les mécaniques de ces ancrages et vous suggèreras par des méthodes efficaces des modifications à ces rouages, car il connaît bien ces mécaniques qui se ressemblent dans l’ensemble des individus. Mettre en lumière une mécanique ou un ancrage inconscient constitue 50% de sa guérison.

Dans une hypnose plus profonde l’accès de votre inconscient fait place à un accès beaucoup plus élevé en termes vibratoires, de profondeur de votre être. Cet accès à votre moi supérieur et aux êtres qui gravitent dans votre sphère énergétique est possible. Le praticien en hypnose peut continuer d’utiliser le mot « inconscient » car c’est ce que c’est en réalité car pour la plupart des gens, ces niveaux d'expérimentation sont justement inconscients, mais nous pouvons parler également des termes tels que ; âme ou conscience supérieure. Et croyez-moi, ces parties supérieures sont loin de résonner comme un enfant de 6 ans.

Ces parties supérieures de notre être, en liaison avec l’information disponible, sont accessibles autant par l’hypnose que par la méditation profonde individuelle. Généralement, les personnes qui ont approfondi la méditation au cours de leur vie, pourront plus facilement accéder à ces niveaux supérieurs d’eux-mêmes d’état modifié de conscience qu’une personne qui commence la pratique méditative, sauf dans des cas précis où certaines personnes ont des facultés innées ou ont développé ces contacts avec ces parties supérieures, des médiums ou des voyants en sont des exemples et cela malgré les interférences qu’ils peuvent subir dans leurs pratiques respectives.

Dans mon expérience personnelle, ce que je nomme l’hypnose profonde et qui nous permet d’entrer en contact avec notre moi supérieur est beaucoup rapide que le processus normal de la méditation, par contre, une fois ce contact établit en conscience avec l’aide de l’hypnose individuelle, il est beaucoup plus aisé d’accéder de nouveau à ce chemin par soi-même, car le chemin a déjà été emprunter et est déjà tracé. Lorsque je parle de chemin, je parle de chemin établi par nos corps subtils et nos cerveaux humains, les millions de neurones modifier par cette expérience.

À titre d’exemple, lorsque j’ai commencé la pratique d’hypnose, la durée pour emmener ma fille dans un état d’hypnose a été de 20 minutes, aujourd’hui en quelques secondes elle y est. Ce n’est pas que je suis un meilleur praticien, c’est simplement que son être sait comment y accéder maintenant et simplement en modifiant ma voix, l’ensemble de son être reconnaît le chemin qui mène à l’état modifié de conscience et il possible que ce processus soit mis en action sans l'aide du praticien par la méditation par exemple.

Ce chemin créé par l’entremise de l’hypnose est beaucoup plus puissant que la majorité des gens peuvent penser. L’image de l’hypnose qui est généralement véhiculée dans nos sociétés en est une de « perte de contrôle » alors que c’est plutôt le contraire qui se produit. Un autre paradoxe incroyable ! Prendre contact avec son pouvoir intérieur, son âme et les êtres qui gravitent et influencent nos réalités respectives n’a rien de perte de contrôle à mon avis, c’est plutôt le contraire. Cette peur de perte de contrôle n’est rien de plus qu’une image véhiculée par l’hypnose de spectacle.

En fait, je vais plus loin dans ma réflexion, être seulement conscient à 10% de son être devrait à quelque part « nous faire peur » car que se passe-t-il dans le 90% restant dont nous ne sommes pas conscients ? Se pourrait-il que certaines énergies agissent et nous influence à notre insu dans ce 90% restant ? C’est malheureusement ce que je constate souvent dans ma pratique d’hypnose.

Ne sommes-nous pas conscients que nous avons l’impression de diriger nos vies alors qu’en fait, nous la dirigeons à 10%. Apprenons à développer le 90% restant et c’est ce que les outils de l’hypnose et la méditation amène à différents degrés afin d’augmenter ce pourcentage minime au mieux de nos capacités. N’est-ce pas notre mission première d’expérimenter notre être dans sa pleine mesure ? C'est ce que le 0.01% supplémentaire de conscience acquise m’a appris, pour y mettre un peu d’humour. :)

Les transes profondes et les expériences de vies antérieures.

Pour la plupart des gens, il est plus beaucoup plus facile d'atteindre des transes profondes précises par l'hypnose que par la méditation. Est-ce une question d'état modifié de consciences différentes ? Est-ce le fait que l'hypnose permet cet état de conscience d'être plus prononcés ? La réponse est non, un EMC est un EMC mais pour beaucoup la pratique de la méditation n'est pas assez expérimentée et les degrés divers d'EMC sont plus facilement accessibles quand une autre personne nous aide à y parvenir, de plus, les diverses techniques d'hypnoses développer avec le temps permettent plus efficacement de mettre KO notre mental ego, ce que plusieurs personnes ont plus de difficulté à faire par eux-mêmes.

Pour atteindre ces objectifs par vous-mêmes, vos corps subtils et surtout votre corps mental doivent être en harmonie avec l'ensemble de votre être afin d'accéder à ce que l'on nomme les mémoires d'âme, les informations profondes de l'entièreté de votre être personnalisé en tant qu'âme ou conscience supérieure.

Imaginer maintenant que vous aimeriez, là maintenant, accéder aux informations de vos vies antérieures, comment vous vous prendreriez-vous ? Probablement que vous ne sauriez pas trop comment faire car vous ne l'avez pas appris, les cours vies antérieures 101 ne sont pas encore disponible dans nos écoles pourtant les cours de religion le sont encore, bizarre quand même !

Alors, avec l'aide de votre mental, vous essayeriez de construire un chemin pour accéder à certaines informations précises. Ce faisant, votre apport mental avec ses nombreux doutes légitimes d'une certaine façon, légitimes dans le sens que ce n'est pas des expériences vécues donc restent au niveau des croyances qui amènent naturellement le doute et non le savoir, bloquerait d'une certaine façon votre accès à une transe profonde et à ces informations.

Donc, c'est l'incompatibilité qui se manifesterait rapidement, vous ne pouvez amener votre mental et ses doutes dans cette expérience profonde. Vous avez besoin à quelque pard d'un mental pour y arriver, mais en même temps, votre mental vous bloque l'accès à votre profondeur de transe. Ouff pas facile ! C'est un cercle assez vicieux n'est-ce pas ?
Il faudrait que votre mental ou corps mental soit en harmonie, soit équilibré, soit en diapason avec le reste de votre être pour que celui-ci ne puisse bloquer votre accès à la transe profonde et pour la majorité d'entre nous, nous n'en sommes pas encore à ce stade, n'oublier pas le 10%.

Alors pour palier à ce « défaut de fabrication » ou pour contourner ce fait, le praticien en hypnose substituera votre mental équilibré par sa guidance, en fait pour être plus précis, il permettra à votre mental de demeuré dans l'équilibre pour le temps de la transe. Voilà comment cela est possible ! Le praticien focussera votre attention sur certains points importants qui émergent de votre inconscient en tentant de tenir à l'écart votre partie mentale ego. Des images, des émotions, des ressenties importantes pour vous en ressortiront car vous serez en mesure de puiser dans votre banque d'informations, c'est-à-dire votre âme qui amènera ceux-ci à votre conscience humaine. Le praticien permet d'établir ce dialogue entre vous (votre conscience) et votre inconscient dans un état modifié de conscience.

Prenez note que ce que j'appelle un « mental équilibré » est un mental qui a une fonction bien précise de permettre à la conscience de diriger son attention sur un point précis. (concentration) mais sans être influencée pas des pensées diverses qui elles peuvent amener par exemple à ressentir des choses en vous comme le doute pour une période de temps déterminé. Aussitôt la transe hypnotique terminé, on peut voir comment le mental ego refait surface par ces questionnements, ces doutes etc... c'est un phénomène « normal », mais l'expérience est tout de même acquise en conscience par l'individu et cette expérience le fera cheminé dans sa vie à différents niveaux et selon les individus.

En résumé… un peu de philosophie

La méditation et l’hypnose sont des outils formidables pour nous amener ces états de consciences modifiées mais encore faut-il à quelque part en être conscient et vouloir approfondir l’être que nous sommes.

Si j’ai soif, je peux prendre beaucoup de temps à réfléchir sur la manière d’apaiser cette soif. Je peux me dire, vais-je boire un verre d’eau, un café ou un jus, mais l’important c’est d’être conscient de cette soif et de tenter de l’apaiser et posant et en expérimentant des actions en ce sens. Tout comme la soif, le désir de découvrir qui nous sommes est innés en chaque individu sur terre.

Malheureusement, la majorité des êtres humains que nous sommes n'est pas en mesure de conscientiser cette soif qui nous tiraillent en dedans de nous, alors de façon inconsciente nous agissons dans diverses formes de plaisir et d’activités pour étancher cette soif d’être à l’intérieur et nous recommençons le lendemain car c’est ce que nous connaissons, c’est ce que nous avons appris, c’est nos mécaniques intégrées. Pour étancher une soif, ne devons-nous pas tout d’abord être conscients de la réalité de cette soif alors seulement à ce moment-là, l’étanchement de cette soif pourra commencer son œuvre.

Sentir ce sentiment de paix, d’équilibre, d’unité, d’Amour, d’accomplissement, d’abondance et au-delà même de ces mots limité, n’est-il pas ce que nous recherchons tous, n’est-ce pas cette soif innée en nous que nous devons apaiser, le reste n’est-il pas que des expériences nous poussant vers ce but précis ? Et si nous allions directement au cœur du problème, à SOI, au lieu d’emprunter ces innombrables chemins souvent parsemés d’embuches qui de toute façon nous amèneront tôt ou tard à SOI, c’est une évidence ! Dans combien de temps, dans combien de vie ? N’est-ce pas nous qui décidons !

Et si cette partie inconsciente, notre être supérieur ou notre âme selon le terme que nous préférons, voulait nous indiquer comment nous pousser à la rejoindre, à se fusionner à elle, à la découvrir, n’utiliserait-elle pas cette impression de soif de savoir, ce sentiment qu’il manque quelque chose à l’intérieur de nous, ce sentiment d’aller plus loin dans nos expériences, et ces états modifiés de consciences pour y parvenir ? Seulement vous avez la réponse pour vous-même.

ACCUEIL DU BLOG

CONTACTEZ-NOUS

Formulaire de contact

PAGES POPULAIRES
Accueil non-membre
Guérison-Compassion

Inscription

Page d'introduction

Vous aimez notre travail ?
Vous pouvez soutenir celui-ci financièrement
ou
SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK